CALAFAT François : Différence entre versions

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher
 
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
Avant son départ pour l’Espagne, il était domicilié 23, rue de Normandie à Alger (Algérie).
 
Avant son départ pour l’Espagne, il était domicilié 23, rue de Normandie à Alger (Algérie).
 
==L’Espagne==
 
==L’Espagne==
Arrivé en Espagne le 2 février 1937, François Calafat est affecté à la 11<sup>e</sup> BI, Bataillon [[Commune de Paris]], Compagnie de Mitrailleuses, puis à la 14<sup>e</sup> BI lorsque "Commune de Paris" passe à cette brigade.
+
Arrivé en Espagne le 2 février 1937, François Calafat est affecté à la 11<sup>e</sup> BI, Bataillon [[Commune de Paris]], Compagnie de Mitrailleuses, puis, le 9 septembre, au 9<sup>e</sup> Bataillon de la 14<sup>e</sup> BI (OJ n° 188) lorsque "Commune de Paris" passe à cette brigade.
  
 
Comme soldat, il est présent au front de février 1937 à avril 1938 et de juillet à septembre 1938. Il prend part aux batailles sur [[le front du Jarama]], et à celles de  Guadalajara, Segovia, Navalperal de Pinares, Cuesta de la Reina, Valdemorillo), Caspe ([[Offensive franquiste d’Aragon]]), et de l’Ebre (Tortosa, Sierra de Pandols).
 
Comme soldat, il est présent au front de février 1937 à avril 1938 et de juillet à septembre 1938. Il prend part aux batailles sur [[le front du Jarama]], et à celles de  Guadalajara, Segovia, Navalperal de Pinares, Cuesta de la Reina, Valdemorillo), Caspe ([[Offensive franquiste d’Aragon]]), et de l’Ebre (Tortosa, Sierra de Pandols).
Ligne 13 : Ligne 13 :
 
Blessé au bras droit par un éclat d’obus, en octobre 1937, à Cuesta de la Reina, il est hospitalisé pendant un mois à Villa Paz.
 
Blessé au bras droit par un éclat d’obus, en octobre 1937, à Cuesta de la Reina, il est hospitalisé pendant un mois à Villa Paz.
  
]]==Source==
+
==Sources==
RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1107).
+
RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1107) et (Moscou, F. 545. Op.3 D.367).
[[Catégorie:Brigadistes]][[Catégorie: Age: 26 à 30 ans]][[Catégorie: Analphabète]][[Catégorie:Maçon]][[Catégorie:CGT]][[Catégorie:PCF]][[Catégorie: Alger]][[Catégorie: Arrivée en Espagne: Février 1937]][[Catégorie:11e BI]][[Catégorie:14e BI]][[Catégorie:Blessés]]
+
[[Catégorie: Brigadistes]][[Catégorie: Age: 26 à 30 ans]][[Catégorie: Analphabète]][[Catégorie: Maçon]][[Catégorie: CGT]][[Catégorie: PCF]][[Catégorie: Alger]][[Catégorie: Arrivée en Espagne: Février 1937]][[Catégorie: 11e BI]][[Catégorie: 14e BI]][[Catégorie: Blessés]]

Version actuelle en date du 24 mai 2018 à 10:19

François Calafat est né le 22 août 1911 en Algérie.

Il était analphabète mais parlait espagnol.

Maçon de profession, il était membre de la CGT et du PCF.

Avant son départ pour l’Espagne, il était domicilié 23, rue de Normandie à Alger (Algérie).

L’Espagne

Arrivé en Espagne le 2 février 1937, François Calafat est affecté à la 11e BI, Bataillon Commune de Paris, Compagnie de Mitrailleuses, puis, le 9 septembre, au 9e Bataillon de la 14e BI (OJ n° 188) lorsque "Commune de Paris" passe à cette brigade.

Comme soldat, il est présent au front de février 1937 à avril 1938 et de juillet à septembre 1938. Il prend part aux batailles sur le front du Jarama, et à celles de Guadalajara, Segovia, Navalperal de Pinares, Cuesta de la Reina, Valdemorillo), Caspe (Offensive franquiste d’Aragon), et de l’Ebre (Tortosa, Sierra de Pandols).

Blessé au bras droit par un éclat d’obus, en octobre 1937, à Cuesta de la Reina, il est hospitalisé pendant un mois à Villa Paz.

Sources

RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1107) et (Moscou, F. 545. Op.3 D.367).