CANTERO Antonio : Différence entre versions

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher
 
Ligne 19 : Ligne 19 :
 
==Source==  
 
==Source==  
 
RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1108).  
 
RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1108).  
[[Catégorie:Brigadistes]] [[Catégorie: Etudes Primaires]] [[Catégorie: Garçon coiffeur]] [[Catégorie:JC]][[Catégorie:SRI - Secours Rouge International| SRI]][[Catégorie:Casablanca]][[Catégorie: Arrivée en Espagne: Novembre 1936]][[Catégorie:44e BM]][[Catégorie:14e BI]][[Catégorie:Blessés]]
+
[[Catégorie: Brigadistes]] [[Catégorie: Age: Moins de 21 ans]] [[Catégorie: Etudes Primaires]] [[Catégorie: Garçon coiffeur]] [[Catégorie:JC]][[Catégorie:SRI - Secours Rouge International| SRI]][[Catégorie:Casablanca]][[Catégorie: Arrivée en Espagne: Novembre 1936]][[Catégorie:44e BM]][[Catégorie:14e BI]][[Catégorie:Blessés]]

Version actuelle en date du 25 mai 2018 à 19:20

Antonio Cantero, de nationalité française, est né le 9 octobre 1918. Son père était tailleur de pierres.

Il a suivi des études primaires.

En 1934, il adhère aux JC et, en 1936, au SRI.

Coiffeur, parlant espagnol, il était domicilié 6, rue du Mont d’Or à Casablanca (Maroc).

L'Espagne

Arrivé en Espagne le 23 septembre 1936, il est affecté comme soldat à la 44e Brigade mixte jusqu’en octobre 1937 puis à la 14e BI.

Le 21 octobre 1937, il est blessé au bras lors de la bataille de Cuesta de la Reina et est hospitalisé pendant 3 mois.

Il bénéficie d’une permission en France le 17 septembre 1938, quelques jours avant le retrait des Brigades Internationales (voir l’article Negrin)

Ces renseignements apparaissent sur un document, sans en-tête, non daté et signé par Antonio Cantero.

Ce volontaire figure sur l’inventaire général des cartothèques du 5 mai 1938 sous le n° 789 assorti de l’observation BAO.

Source

RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1108).