Bataillon Vaillant-Couturier

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Ce bataillon porte le nom de Vaillant-Couturier en hommage au rédacteur en chef de L’Humanité, mort le 10 octobre 1937.

Il est formé en catastrophe en mars 1938, devant la grande offensive rebelle sur le front d’Aragon.

On lui attribuera le n° 10 des Brigades Internationales (numéro attribué précédemment au Bataillon Domingo Germinal) et sera affecté à la 14e BI (sous le n° 2 pour la brigade).

Les combats

Il participe aux deux derniers combats des Brigades Internationales avant leur retrait.

  • Le front d’Aragon (15 mars-15 avril 1938)

Ce bataillon arrive à Caspe vers le 18-19 mars.

Il est détaché à la 12e BI dont les effectifs sont plus faibles.

Son intervention se termine en «  débandade » (Les Brigades internationales, p. 339).

  • La bataille de l’Ebre (juillet-septembre 1938)

Dans la nuit du 24 au 25, le bataillon doit passer l’Ebre au deuxième point de passage prévu, à "700 mètres à droite d’Amposta" ( Les Brigades internationales, p. 359).

Toutes ses tentatives de passage sont repoussées.

C'est fin juillet qu'il passera l’Ebre avec toute la 14e BI, à Mora de Ebro.

Ensuite, il se battra dans les sierras de Caballs et de Pandolls.

Le 10 septembre, il se distinguera en attaquant et en enlevant «  à la grenade et à la baïonnette la cote 356 » (Les Brigades internationales, p. 368).

Bibliographie

Delperrié de Bayac, Les Brigades internationales, p. 359, Fayard, Paris, 1968.