RAMPHT Edmond

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Révision datée du 6 mars 2015 à 01:46 par Bernard (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Edmond Rampht est né le 1er janvier 1903 à Mortzwiller dans le Haut-Rhin

En 1923, il accomplit son service militaire dans les Chasseurs à pieds durant 18 mois.

Lamineur de profession, il percevait un salaire mensuel de 900 frs. Son intérêt pour la politique s'est éveillé en 1936 lors des grèves. C’est cette même année qu’il a adhéré à la CGT et au PCF.

Ses lectures étaient L’Humanité et les brochures du parti communiste.

Célibataire, il demeurait 138, cité Saglio à Audincourt (Doubs).

L’Espagne

Edmond Rampht arrive en Espagne le 11 janvier 1937 aidé par le parti communiste « Pour aider la classe ouvrière ».

Il est affecté à la 13e BI, puis en juin 37, à la 14e, d’abord à la Compagnie de mitrailleurs isolés du 1er Bataillon puis au 9e Bataillon de Transmissions.

Edmond Rampht participe aux combats des fronts de la Sierra Nevada, du Centre, d’Aragon et de l'Ebre soit une présence totale de 21 mois.

Il sera blessé une fois et bénéficiera d'une seule permission de 7 jours qu’il passera à Bénissa.

En avril 1938, il adhère au PCE, avec le n° d’adhérent 250528, et au SRI.

Sur le questionnaire de démobilisation il demande à retourner chez lui à Audincourt. Sa conduite est qualifiée d'excellente.

A noter qu’une photo de brigadistes sur laquelle il figure est parue dans un article du journal Le peuple comtois de Montbéliard du 8 janvier 1938.

Il figure sur la liste des fiches individuelles des cartothèques du 31 décembre 1937 comme étant dans l’infanterie avec l’observation « BAO » Voir OJ n° 238 et 251.

Source

RGASPI (BDIC, Mfm 880/30, 545.6.1364).