Bataillon Six-Février

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Ce bataillon (le n° 15) porte ce nom en hommage aux travailleurs qui s’opposèrent le 6 février 1934 à la tentative de putsch fasciste à Paris.

Appelé également le Franco-Belge, il fut constitué fin décembre 1936 et formé à Tarazona.

Les combats

Affecté à la 15e BI, il va entrer en action au Jarama en février 1937.

Voici la description qu’en fait JB :

« C’est un bel et bon bataillon composé d’antifascistes convaincus et courageux.

Il y a dans ses rangs des ouvriers, des intellectuels, des cultivateurs, des petits commerçants et même un artiste peintre assez talentueux.

Il y a un tiers de belges, wallons et flamands pour la plupart ouvrier.

La majorité du bataillon est composé de français. Il y a beaucoup de parisiens, il y a aussi des gars du Nord, du Centre, de l’Est et du Midi de la France. Il y a également quelques travailleurs du Nord Africain.

Le commandant du bataillon est le capitaine Fort, un militant socialiste du midi de la France.

Le Commissaire du Bataillon est le camarade Galli, un jeune militant communiste de Nice plein de force et d’allant. »

(Nos Combats, p. 34)

Le bataillon participera ensuite à la bataille de Brunete (juillet 1937).

Suite en construction

Source

Nos Combats, le livre de la 15e Brigade internationale sur le front d’Espagne, Madrid, 1937)