Accueil

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Volontaires français et immigrés partis de France

Plaque hommage aux volontaires
Plaque située place du colonel Fabien ( Paris XIXeme ) en hommage aux volontaires partis défendre l'Espagne Républicaine

Des héros ordinaires

Ces hommes et ces femmes ordinaires laissaient leur famille, leurs amis, leur travail pour aller combattre en Espagne. Ces hommes et ces femmes, nous voulons les nommer, dire leur situation familiale, leur métier, leur appartenance syndicale et politique, leur vie en Espagne.

Les nommer et dire pour ne pas les oublier. Les nommer et dire les valeurs de solidarité, de fraternité et de progrès social qui les animaient.

Tel est le sens de notre projet :

Mettre sur ce site tous les volontaires, français et émigrés qui résidaient en France avant de rejoindre les soldats de la République espagnole.

Comment faire une recherche ?

Notre encyclopédie permet trois modes de recherche:

Nous classons dans miliciens les volontaires partis avant la création des Brigades Internationales en octobre 1936 et ceux incorporés, durant une période, dans les colonnes ou dans l'armée républicaine espagnole. Un volontaire peut être à la fois milicien et brigadiste. Lorsque nous citons leurs paroles, annotées entre guillemets, nous respectons leur orthographe et leur syntaxe, sans aucune correction. Il en est de même quand nous reproduisons un rapport, une lettre ou un document.

  • Par genre ou spécificité, grâce à l’index thématique (voir arborescence des catégories):

Celui-ci permet de distinguer les volontaires par genre Femmes, tranche d'âge, nationalités, situation militaire, formation générale (niveau d’études et formations complémentaires), profession, engagement social (que ce soit syndical ou dans des associations), appartenance politique (s’il y en a), situation de famille, provenance (classée par départements puis par villes), s’ils ont été Résistants.

Un classement par date d’arrivée en Espagne, par unité d'affectation, par situation blessés, prisonniers et morts (catégorie qui regroupe les tués ou disparus).

De brefs articles explicatifs sur les Bataillons, les Batailles, le contexte ou les Personnalités, les lieux cités, les problèmes rencontrés (ex la discipline), la vie quotidienne en Espagne.

Un Lexique et une Bibliographie pour en savoir plus complètent l’encyclopédie.

  • Par la fenêtre « Rechercher » :

Dans cette fenêtre, en haut à droite de cette page, vous pouvez faire une recherche par termes ne figurant pas dans nos catégories : exemple si vous saisissez « Citroën » ou « Gennevilliers » vous obtenez les extraits des biographies et articles contenant ce mot.

Sources

Nos sources sont essentiellement constituées par :
  • les archives du RGASPI (Centre russe pour la conservation des archives en histoire politique et sociale) à Moscou et à la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC) de Nanterre.
  • les archives de l’ACER-AVER détenues au Musée de la Résistance Nationale (MRN).
  • les archives départementales
  • les archives personnelles des brigadistes et de leurs descendants.
  • les livres, journaux et sites internet

Ces sources sont citées à la fin de chaque biographie. L’encyclopédie est en cours d'élaboration. Les catégories, les articles, les biographies sont amendés et complétés régulièrement.

Participez


Notre travail ne fait que commencer. Nous l’envisageons comme un travail collectif où chacun peut apporter des témoignages, des documents, ajouter des précisions, des faits ou corriger des erreurs,… N’hésitez pas à nous écrire.

Contact : contact@brigadesinternationales.fr


ACER


L’ACER (Amis des Combattants en Espagne Républicaine), qui a vu le jour en 1996, est le successeur de l’AVER (Amicale des Volontaires en Espagne Républicaine), créée en 1937 par les volontaires qui luttaient en Espagne.

Son objectif est de faire connaître l’histoire de la guerre d’Espagne et plus particulièrement celle des volontaires qui ont été les précurseurs de la Résistance contre le nazisme et le fascisme. L’ACER veut également faire connaître le formidable élan de solidarité et de générosité que la guerre d’Espagne suscita à travers le monde.

Pour favoriser l’étude et les recherches sur la guerre d’Espagne, l’ACER a créé le prix « Henri Rol-Tanguy » (Commissaire politique de la XIVe brigade « La Marseillaise », Chef Régional des FFI lors de l’insurrection parisienne de 1944) destiné à des étudiants de master 2.

Pour en savoir plus sur nos activités, consultez notre site :

www.acer-aver.fr



Monument

L'ACER - en partenariat avec la SNCF, la CGT-Cheminots et le Comité d'établissement SNCF Paris-Rive-Gauche, la Ville de Paris - prévoit la réalisation d’une œuvre monumentale conçue par l’artiste Denis MONFLEUR. Cette sculpture sera installée dans la cour du Départ de la gare d'Austerlitz d’où sont partis de nombreux Volontaires de la Liberté - français et étrangers - pour aller combattre le fascisme en Espagne. L’inauguration est prévue le 22 octobre 2016 à l’occasion d’un rassemblement international. Ce projet représente un coût important pour notre association. Nos partenaires contribuent financièrement à ce projet, mais nous avons aussi besoin de votre soutien.

Faire un don

L’équipe


Dominique Colombier, Annie Flores, Anna Le-Oc-Mach, Laurence Martinez, Claire Rol-Tanguy, Martine et Bernard Foucault, Ramon Chicharro (coordinateur), Démétrio Gonzalez et Laure Perrin-Cavallo (partie logistique)