COHEN Alberte

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Alberte Cohen est née à Sidi-Bel-Abbes (département d’Oran, Algérie), probablement en 1912 (âgée de « 25 ans »).

Infirmière diplômée de l’Ecole Coloniale d’Infirmière, elle demeurait rue Eug. Etienne à Oran.

L’Espagne

Arrivée en Espagne en octobre 1937, elle est affectée à l’hôpital Universidad de Murcia.

A une date indéterminée, elle se rend à la base d’Albacete car elle affirme que dans cet hôpital on ne prend pas en compte ses compétences d’infirmière diplômée et de plus elle se sent menacée par un camarade algérien qui lui aurait proposé de travailler avec lui pour un journal de la CNT et, devant son refus, de la tuer ou de la faire tuer. Elle demande à entrer au 2e bureau des BI. Interrogée, elle avoue également être l’amie d’un commandant des Brigades Internationales.

Considérée comme « une véritable intrigante et surtout un élément nuisible pour notre Armée Populaire Espagnole », son rapatriement sans délai est proposé.

Alberte Cohen fait partie de la liste des volontaires partis le 22 février 1938 avec la mention suivante :

« Française. Venue comme infirmière. En Espagne depuis mois d’octobre 37. N’a pas donné satisfaction. Mauvaise conduite. Rapatriement définitif. »

Source

RGASPI (Moscou, F.545 Op.2 D.113 et Op.6 D.1128)