DELINGE Antoine

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Ce volontaire est probablement né en 1906.

Il travaillait dans le bâtiment et avait adhéré à la CGT. Son syndicat se trouvait à Lille.

L'Espagne

Antoine Delinge arrive en Espagne le 18 novembre 1936 et intègre la 12ème BI, Bataillon André Marty, 1ère compagnie. Il fait partie du Train de combat de la 45ème division. Sa dernière unité est l'armurerie de la 129ème BI.

Il participe en première ligne à l'offensive d'Alcañiz en avril 1938. Il passe en tout 12 mois au front.

Il déclare connaître les 13 points du gouvernement de Negrin mais ne pas les avoir étudiés. A leur sujet il pense que:

" la décision prise par le gouvernement [d'union] nationale a satisfait tous [les] espagnols".
Pour lui la politique du Front Populaire est "bonne et juste".

Au sujet des Brigades il dit la chose suivante:

"Les brigades internationales ont apporté au peuple espagnol l'appui du prolétaria de tous les pays dans tous les durs combat qui se sont déroulées."

Antoine Delinge demande à rentrer à Liévin où il dit avoir "des soeurs".

Lucien BIGOURET (voir la biographie de ce volontaire) le décrit comme "passable", "sans idées politiques" et "non membre du PCE". Il précise qu'au cours de ces 2 ans passés en Espagne "il a toujours fait son travail d'antifasciste" mais qu'en juillet 1938 il a été arrêté à Figueras comme déserteur "en étant au repos". Cependant il "a fait preuve de discipline et de sérieux jusqu'au moment où il a déserté" et ses camarades ont une bonne opinion de lui. Bigouret termine son rapport en le signalant comme "bon antifasciste" et comme "élément à aider et à conseiller".

Source

RGASPI (BDIC, Mfm 880/12, 545.6.1152)