PCE

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Conformément aux statuts de l’Internationale Communiste, les ressortissants étrangers ne pouvaient adhérer qu’au parti communiste du pays où ils se trouvaient.

Pour mieux toucher les immigrés, en France, le PCF organisa des « groupes de langue », qui pouvaient avoir leur propre journal.

En Espagne, les brigadistes qui désiraient poursuivre leur engagement politique, pouvaient adhérer au PCE. Pour cela, ils devaient remplir un questionnaire (appelé « Biografía de militantes ») de 4 pages comportant 65 sections.

Celui-ci était envoyé ensuite à une « Comisión central de cuadros (sección extranjera ) » qui décidait de son adhésion.

C’est grâce à ce type de document, que nous avons pu reconstituer le parcours de nombreux brigadistes en Espagne.