STROZECKA Irène

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

D’origine polonaise, Irène Strozecka (ou Strorzecka) est née en 1908.

Membre du PCF, elle connaissait le Dr. Rouques depuis 1926-1927.

Médecin depuis 1933, elle travaillait au dispensaire de Villejuif.

Elle habitait dans le 13e arrondissement de Paris.

L’Espagne

Irène Strozecka arrive à Alicante fin octobre 1936.

Elle se rend à Albacete où A. Marty lui explique qu’il veut créer un grand centre sanitaire à Murcia. Envoyée sur place et travaillant dans l'urgence (la bataille pour la défense de Madrid vient de commencer), elle réussit, en trois semaines, à faire « aménager une école attenante à l'hôpital provincial » dans laquelle 200 lits sont mis à la disposition des Brigades internationales. Vers le 10 décembre, l'hôpital est prêt à accueillir les blessés. Il est inauguré à la fin du mois en présence de La Pasionaria dont il porte désormais le nom. Rémy Skoutelsky a publié son témoignage sur la création de ce centre, en annexe, de son livre L’Espoir guidait leurs pas (p. 349).

Selon le rapport d’Edo du 6 août 1940 :

« Au mois de décembre 1936, elle fut envoyée à Murcie pour organiser un hôpital des B.I. Il s’agirait donc d’une camarade très énergique, active et qui a réalisé un bon travail. Elle a des capacités d’organisation, mais son défaut est d’être une grande individualiste ne permettant pas un travail et une direction collective. Au mois de mars 1937, elle fut rapatriée en France. Bonne camarade. » Selon Paloma Fernandez, elle fut rapatriée en mars 1938.

La Résistance

Elle participe à la création du réseau du service sanitaire des FTPF pendant la Résistance. Elle est membre du Front national des Médecins.

Sources

Fernandez, Paloma, Le retour et l’action des anciens volontaires des Brigades internationales en Région parisienne de 1937 à 1945, Mémoire de maîtrise, Université de Paris I (Panthéon – Sorbonne).

SKOUTELSKY, Rémy L’Espoir guidait leurs pas, Ed. Grasset, Paris, 1998.

RGASPI (Moscou, F.545 Op.6 D.672).