Soutien aux familles

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Dans certains cas, les familles des volontaires se trouvant dans le dénuement ou dans des situations difficiles, peuvent recevoir des aides soit matérielles soit financières. Un « Comité pour l’aide aux combattants, aux familles, aux blessés, aux mutilés, aux veuves et aux orphelins » est d'ailleurs créé.

Les allocations de secours peuvent être financées par le gouvernement républicain espagnol, par différents organismes d’aides, par certaines communes ou par l’ AVER.

Rémy Skoutelsky, note dans son livre L’Espoir guidait leurs pas : « S’ils ne reçoivent aucune promesse financière, les volontaires s’engageant dans les Brigades internationales partent avec l’assurance verbale que, le cas échéant, leur famille sera prise en charge. » (livre cité, p. 210).