BARBES Emile

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Le volontaire Barbes Emile est probablement né en 1909.

Réformé militaire, il était ouvrier agricole, sans parti.

Lors de son départ pour l'Espagne, il était domicilié à Monteux (Vaucluse).

L’Espagne

Arrivé en février 1937, Emile Barbes est affecté à la 86e BM, 20e Bataillon International, 1ère Compagnie.

Il combat sur le front d’Andalousie à Pozoblanco et à Cordoba pendant 4 mois. Il tombe malade, commotionné par l’aviation.

Un rapport de la commission judiciaire datée du 2 octobre 1937 :

- rappelle un premier rapport daté du 25 août 1937 signalant qu’Emile Barbes était parti sans permission du camp du Général Lukacs;

- précise les faits : « Etant au camp du Général Lukacs est parti sans permission à Albacete pour se renseigner sur son rapatriement ou pour pouvoir travailler à l’arrière »;

- propose de le renvoyer au camp du Général Lukacs « en attendant que sa situation soit régularisée ».

Une note non signée, datée de mai 1938, le décrit comme « élément provocateur, ayant fait 3 fois une tentative de désertion, détenu à Castelldefels ».

Enfin, une note non signée datée de fin 1938 le signale comme « inorganisé…, affecté à la compagnie de fortifications, s’est blessé à la suite d’une chute, alors qu’il était ivre. Education politique nulle ».

Son nom figure sur une note renvoyant à l’ordre du jour n° 271.

Il est également cité dans la liste d’inventaire de fiches individuelles et de cartothèque datée du 31 décembre 1937 avec l’appréciation « AF» (voirBAO).

Source

RGASPI (Moscou, F 545, op 6, 1064 et 1038).