BARBES Emile

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Le volontaire Barbes Emile est probablement né en 1909.

Réformé militaire, il était ouvrier agricole, sans parti.

Lors de son départ pour l'Espagne, il était domicilié à Monteux (Vaucluse).

L’Espagne

Arrivé en février 1937, Emile Barbes est affecté à la 86e BM, 20e Bataillon International, 1ère Compagnie puis muté à la 14e BI, 13e Bataillon.

Il combat sur le front d’Andalousie à Pozoblanco et à Cordoba pendant 4 mois. Il tombe malade, commotionné par l’aviation.

Un rapport de la commission judiciaire datée du 2 octobre 1937 :

- rappelle un premier rapport daté du 25 août 1937 signalant qu’Emile Barbes était parti sans permission du camp du Général Lukacs;

- précise les faits : « Etant au camp du Général Lukacs est parti sans permission à Albacete pour se renseigner sur son rapatriement ou pour pouvoir travailler à l’arrière »;

- propose de le renvoyer au camp du Général Lukacs « en attendant que sa situation soit régularisée ». Selon l'OJ n° 271 du 5 janvier 1938, il est muté aux Zapadores à cette date.

Une note non signée, datée de mai 1938, le décrit comme « élément provocateur, ayant fait 3 fois une tentative de désertion, détenu à Castelldefels ».

Enfin, une note non signée datée de fin 1938 le signale comme « inorganisé…, affecté à la compagnie de fortifications, s’est blessé à la suite d’une chute, alors qu’il était ivre. Education politique nulle ».

Il est également cité dans la liste d’inventaire de fiches individuelles et de cartothèque datée du 31 décembre 1937 avec l’appréciation « AF» (voir BAO).

Source

RGASPI (Moscou, F 545, Op. 3. D. 369 et Op. 6. D. 1064 et 1038).