BEAUFONT Jean Michel

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Jean Michel Beaufont est né le 1er octobre 1910 à Royat (Puy-de-Dôme).

Après son service militaire dans l’Infanterie, il a exercé la profession de dresseur de chevaux.

Sympathisant anarchiste, il était domicilié à Riom dans le Puy-de-Dôme au moment de son départ pour l’Espagne.

L’Espagne

Il y arrive le 28 novembre 1936 et est affecté à la 1ère Compagnie du Bataillon Henri Barbusse de la 14e BI.

Pendant 2 mois, il participera aux combats à Lopera, fin 1936, et à Las Rozas en janvier 1937.

Un rapport de la commission judiciaire d’Albacete daté du 20 avril 1937 détaille son parcours ultérieur :

« Détenu à la maison de prévention depuis le 15 avril 1937, a été arrêté à Valence. A vu le consul de Madrid qui lui a donné un passeport.

Il avait déserté (voir article Désertion et la catégorie "Discipline") son bataillon le 13 février 1937 pour entrer à la FAI avec 18 autres Français :

« il a quitté les milices parce qu’on lui refusait une permission en ajoutant qu’il pouvait s’adresser au consul. Il ajoute que cela allait très bien avec les anarchistes, mais que, voyant partir ses camarades, il avait voulu partir aussi. Il dit que la FAI voudrait que tous les Français soient rentrés chez eux. Quant à lui et selon son expression, il s’en fout même si on le met dans un camp de concentration. Il consent à retourner au front mais dans la cavalerie .»

La commission propose de le renvoyer devant les camarades Vidal et Marty.

Selon une note non datée, non signée, il est arrivé au 12e Bataillon le 5 juin 1937 venant du bataillon divisionnaire; il n’a aucune connaissance spéciale et est qualifié d’élément déplorable.

Le retour

Lors de sont retour en France, il trouve un emploi de valet de chambre à l'hospice Paul Brousse à Paris 12e.


Sources

RGASPI (BDIC, Mfm 880/4, 545.6.1072).

AVER (MRN de Champigny sur Marne, archives de l'AVER, carton n° 28 bis).