BEAUVOIS Victorien

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Victorien Beauvois est né le 21 janvier 1912.

Après des études primaires, il a servi comme sergent dans l’Infanterie, puis exercé la profession de briquetier.

Membre de la CGT de 1931 à 1933, il a adhéré au PCF en 1934 et était secrétaire adjoint de section.

Marié et père d’un enfant, il habitait 69, rue de la Gare à Avesnes-les-Aubert (Nord).

L’Espagne

Après avoir franchi illégalement la frontière (voir article Passage clandestin des Pyrénées, il rejoint Figueras, via Setcases, le 19 juin 1937, avec 34 autres volontaires.

Il est affecté au Bataillon Henri Barbusse de la la 14e BI.

Le 21 novembre 1937, il est promu au grade de Brigadier (OJ n° 237). Après avoir suivi les cours de l’école des élèves-officiers, qui se terminaient le 28 janvier 1938, il est affecté à la 3e compagnie du Bataillon Henri Barbusse


Il a fait partie également du bataillon d’instruction à Madrigueras, en tant que sergent. Il a combattu à Navalperal de Pinares.

La Résistance

Victorien Beauvois fut tué par la police française, en gare de Chaville, lors d’un contrôle d’identité le 6 août 1943.

Il est répertorié sur la liste des résistantes et résistants publiée par le Service Historique de la Défense, dossier administratif référencé GR 16 42094, homologué FFI et DIR.

Sources

RGASPI (BDIC, Mfm 880/4, 545.6.1072) et (Moscou, F. 545. Op. 6. D. 35 et 441).