BERTOLINI Giovanni

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Giovanni Bertolini est né le 1er octobre 1911 en Italie, à Reggio (Emilia).

Militant actif des Jeunesses communistes italiennes, il doit fuir la répression mussolinienne et se réfugier en France. Il est envoyé à l’Ecole léniniste de Moscou. De retour en France, il milite au sein du PCF tout en exerçant son métier d'électricien. Il accomplit un service « prémilitaire ».

Célibataire, il donne comme adresse, avant son départ pour l’Espagne : chez Mme Renée Gollot, 68, rue Henri Barbusse à Gennevilliers (Seine).

L’Espagne

Giovanni Bertolini intègre un convoi de volontaires italiens de Paris-ouest parti le 29 septembre 1936.

Il est affecté aux transmissions du Bataillon Thaelman (12e BI).

Blessé lors des combats pour la Défense de Madrid, il sera à nouveau blessé au cours de la Bataille de l’Ebre. Il est engagé dans cette dernière bataille en tant que Commissaire politique.

A son retour en France, il est interné, successivement, aux camps de Saint-Cyprien, de Gurs et du Vernet d’Ariège. Il réussit à s’évader de ce camp.

La Résistance

En 1943, il participe à la Résistance en Italie (à Reggio) comme Commissaire politique du 6e Bataillon de la 144e Brigade «Garibaldi».

Sources

RGASPI (Moscou, F. 545. Op. 6. D. 471).

AICVAS, La Spagna nel nostro cuore, Roma, 1996