Bataillon André Marty

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Appelé d’abord le « franco-belge », ce bataillon était le 6e des Brigades Internationales.

Formé à la hâte, il est intégré à la 12e BI – « celle dont l’organisation a été la plus bâclée » (Delperrié de Bayac), p 112).

  • Premier combat : Cerro de los Angeles (Défense de Madrid).

Il subit de lourdes pertes.

Selon A. Marty dans un rapport« strictement confidentiel », daté du 9 octobre 1937, le bataillon est « décimé au premier combat […], d’où première démoralisation. Son commandant était un incapable, son Commandant adjoint (Dumoulin) est devenu l’un des organisateurs de la désertion des B.I."

  • Combats de la Ciudad Universitaria (Défense de Madrid).
  • Le front de Guadalajara (fin décembre 1936- début janvier 1937).
  • Combats de la route de La Corogne (janvier 1937).

Le Bataillon va livrer de très durs combats dans les premiers jours.

La première Compagnie aura de très lourdes pertes au pont d’Arganda les 11 et 12 février.

La deuxième Compagnie, qui gardait le pont de Pindoque, surprise par les troupes maures, est anéantie.

  • La bataille de Guadalajara (mars 1937).
ARTICLE EN CONSTRUCTION