CURTI Candido

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Candido Curti, fils de Giovanni, est né le 14 mars 1898 à Prata Camportaccio dans la région de Lombardie (Italie).

Menuisier et mécanicien, ce cheminot avait été licencié de son travail en 1919 pour ses idées « subversives ». (Il était socialiste). Il a eu ensuite beaucoup de difficultés pour trouver du travail.

En avril 1938, il quitte l'Italie clandestinement pour se rendre en France, puis en Espagne.

L’Espagne

Après avoir franchi illégalement la frontière (voir passage clandestin des Pyrénées il rejoint Figueras, via Massanet, le 24 avril 1938.

Il est affecté à la 2e Compagnie du 3e Bataillon de la 12e BI.

Lors de son premier combat, il est fait prisonnier par les troupes franquistes.

Dans un rapport du 19 septembre 1940, Edo et Pavanin, responsables politiques pour les volontaires italiens indiquent : «  d’après des renseignements que nous avons eu en 1939, Curti se trouvait au camp de San Pedro de Cardeña, près de Burgos, était devenu fou à la suite de sévices qu’il avait du subir de la part des franquistes. Il fut enfermé ensuite dans une cellule de discipline où il mourût. »

Source

AICVAS La Spagna nel nostro cuore, Roma, 1996.