DELANEUVILLE Martial

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Martial René Delaneuville est né le 6 décembre 1900 à Paris dans le 10e arrondissement. Son père, Eugène, et sa mère, Marie Alpaline Courty, décédés au moment de son départ pour l'Espagne, étaient des "travailleurs".

Il a fait des études primaires.

En 1920 il s'est engagé dans la Légion pendant 5 ans au Maroc. Affecté au 21e régiment avec le grade de caporal, il a participé en 1921 à la guerre au Maroc et a acquis des connaissances dans le maniement des mitrailleuses.

Il a adhéré à la CGT à Rouen et au SRI.

Il a été électricien, maçon et chauffeur « d'autos » dans cette même ville.

Il touchait un salaire de 40 à 50 francs par jour et a travaillé dans l'entreprise Duchêne 36, rue Dupré.

Il a commencé à s'intéresser au mouvement prolétaire en 1925 et a adhéré au PCF la même année.

Il a participé aux grèves du bâtiment de 1934, 1936 et 1937.

Il lisait L'Humanité, Regards et également Marx et les livres « du parti » et était intéressé par l'étude des « possibilités de révolution ».

Au moment de son départ pour l'Espagne il résidait 8, place St Armand à Rouen.

L'Espagne

Il arrive en Espagne le 2 mai 1938 par la montagne pour « combattre le fascisme ».

Il est d'abord affecté au 1er Bataillon (Commune de Paris) de la 14e BI comme soldat, le 4 mai 1938, et participe au front d'Aragon. Le 11 mai 1938 il est muté à la 2e Compagnie du même bataillon.

Il passe en tout 6 mois au front et participe à la bataille de l'Ebre (combats de Tortosa et Corbera).

Il n'a bénéficié d'aucune permission.

En ce qui concerne les 13 points du gouvernement d'Union Nationale de Negrin, il déclare les avoir lus et étudiés et les trouve « très bien ». Il qualifie de « très bonne » la politique du Front Populaire et répond « oui » quand on lui demande si c'est une politique bonne et juste. Il « la trouve très juste ».

Quant à son opinion sur l'organisation politique et militaire et le rôle en Espagne des BI elle est « bonne ».

Dans un rapport non signé et non daté, émanant du PCE, il est signalé comme « indiscipliné, fainéant et buveur (voir Boisson) ».

Martial René Delaneuville fait partie du convoi des volontaires rapatriés d’Espagne qui arrivent à la gare d’Austerlitz le 13 novembre 1938.

Sources

AVER (MRN, archives de l’AVER).

RGASPI (BDIC, Mfm 880/12, 545.6.1149).