BARRIE Joseph

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Joseph Barrié est né le 7 août 1911 à Lentillac-Latouille dans le Lot. Son père, Barrié Baptiste, était cultivateur, socialiste SFIO mais sympathisant communiste.

Après des études primaires, il a effectué son service militaire au 168e Régiment d'Infanterie, à Strasbourg où il a obtenu le grade de caporal puis de sergent.

Monteur de pneus, il a travaillé également comme cultivateur, terrassier, charbonnier. L’entreprise qui l’employait au moment de son départ pour l'Espagne comprenait 400 ouvriers. Il gagnait 1400 frs par mois. Membre de la CGT depuis juin 1936 il a adhéré au PCF la même année et était secrétaire de cellule à Colombes.

Il lisait l’Humanité et parlait «français et le patois du centre ».

Célibataire, il habitait Paris.

L’Espagne

Joseph Barrié arrive illégalement en Espagne le 10 janvier 1938 «pour mes idées antifascistes», dit-il. Il est incorporé à la 14e BI, Bataillon Vaillant-Couturier le 2 avril.

Il combat sur le front d’Aragon (mars-avril) à Caspe, participe ensuite à la bataille de l’Ebre.

Joseph Barrié écrit sa biographie en remplissant le questionnaire d’adhésion au PCE le 9 juillet 1938.

Il est porté disparu dans les journées du 25 au 26 juillet. La dernière note le concernant est brève : «Tué le 9 septembre 1938 à la cote 356. Très courageux».

Il figure également sur la liste « In memoriam » "Honneur à la mémoire de nos héros" publiée par l’AVER

Sources

RGASPI (Moscou, F 545, op 6, D 1066) Epopée d’Espagne, AVER, Paris, 1956