BARTHELEMY Robert

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Robert Barthélémy est né le 9 mai 1904.

Après avoir obtenu le Brevet Elémentaire, il a fait son service militaire de 1922 à 1925 dans la marine de guerre comme quartier- maître canonnier.

Cheminot de profession, il adhérait à la CGT.

Marié, il habitait 14, rue de Nanterre à Houilles en Seine-et-Oise.

L’Espagne

Il arrive en Espagne le 14 décembre 1936.

Incorporé à la 14e BI, 12e Bataillon de décembre 1936 à mai 1937, comme agent de liaison, puis à la Compagnie des Pionniers dans la brigade anti-tank, il a participé à tous les combats de la 14e: sur le front d’Andalousie à Lopera (Décembre à janvier), à Madrid, Las Rozas (janvier 1937).

Blessé à la jambe droite en allant faire une liaison au km.16, pendant les combats sur le front du Jarama, il est alors hospitalisé 32 jours successivement à Villarejo, Ucles (prov. de Cuenca), Murcia.

Rétabli, il participe aux combats lors de l’offensive républicaine vers Ségovie, puis sur le Front de Santa Maria de la Alameda et à Cuesta de la Reina (octobre de la même année). Il est encore présent aux combats de Caspe (Offensive franquiste d’Aragon) Enfin, c’est dans l’unité anti-tank de la 15e BI qu’il prend part à la bataille de l’Ebre (juillet-septembre 1938). Robert Barthélémy a passé 20 mois au front : de l’hiver 1937 à l’été 1938. Il a eu une permission de 7 jours à Benisa.

Lorsqu’on lui demande : « qu’as-tu appris et que pourras tu apporter aux organisations antifascistes ? », il répond :

« à apprendre à être un bon et véritable antifasciste. »

Selon le bureau politique de la brigade, il a « fait son travail assez consciencieusement quand il n’a pas bu, honnête et courageux ».

Son nom figure sur l’inventaire général de la cartothèque du 3 mai 1938 au n° 252 avec l’appréciation « AF » voir BAO).

Source

RGASPI (Moscou, F 545, op 6, p 6, 1066)