CABOT Pierre

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Pierre Cabot est né le 28 août 1907 à Surjoux (Ain).

Charpentier, adhérent de la CGT, il n’était membre d’aucun parti politique.

L’Espagne

Pierre Cabot arrive en Espagne le 18 novembre 1936.

Il est successivement affecté à la 12e BI, Bataillon André Marty du 14 décembre 1936 au 14 février 1937 puis à la 86e Brigade Mixte, section armement, du 2 avril au 19 novembre 1937 et enfin au Bataillon de fortification n° 6 de la 45e Division, du 8 juin au 27 septembre 1938.

Resté 13 mois au front (du 14 décembre 1936 au 14 février 1937, puis du 2 avril 1937 au 19 septembre 1937 et enfin du 08 juin 1938 au 27 septembre 1938), il a notamment participé aux combats de Pozuelo, Algora, Las Rozas, Arganda (voir le front du Jarama.

Blessé à l’épaule et au coude droit, le 14 février 1937 à Arganda, lors d’un « accident de camion, renversé en montant en ligne », il est hospitalisé pendant 1 mois et demi à l’hôpital provincial de Madrid, puis à l’Université de Murcia et enfin à l’infirmerie de la garde nationale à Albacete.

Sur le formulaire de rapatriement qu’il rédige en novembre 1938, il approuve les 13 points du gouvernement Negrin et il considère que la politique du front populaire est
« basée sur de bons principes et doit être suivie par tous les espagnols antifascistes parce que c’est la véritable défense du prolétariat ».
Il pense que
« les brigades internationales ont été le premier rouage de l’organisation militaire en Espagne et un symbole d’unité pour tous les véritables antifascistes espagnoles ».

Le rapport non daté du commissaire politique Lucien BIGOURET (voir la biographie de ce volontaire) note que Pierre Cabot est « discipliné, sérieux, courageux » et que sa conduite est bonne. Une note manuscrite le qualifie de « très bon, renfermé ».

Ce volontaire figure dans l’inventaire général des cartothèques du 5 mai 1938 sous le n° 882, avec les mentions « 31 ans, soldat, AF (voir BAO) ».

Pierre Cabot fait partie du convoi de volontaires rapatriés d’Espagne, parti de Cerbère le 12 novembre 1938 se rendant dans la région de Lyon. Il déclare se rendre à Bellegarde (Ain).

La Résistance

Un dossier administratif de résistant n° GR 16P99386, homologué RIF – Front National, a été établi au nom de Pierre Cabot, né le 28 août 1907 à Surjoux (Ain).

Sources

AVER (MRN, archives AVER, carton n° 28 bis).

RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1106).

Service historique du Ministère de la Défense.