CANTILLON Arsène : Différence entre versions

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher
 
Ligne 15 : Ligne 15 :
 
Célibataire, il était domicilié 7, rue Bardinet  (Paris 14<sup>e</sup>).  
 
Célibataire, il était domicilié 7, rue Bardinet  (Paris 14<sup>e</sup>).  
 
==L’Espagne==
 
==L’Espagne==
Arsène Cantillon arrive le 3 mars 1938 par Figueras « pour combattre le fascisme international » et est affecté le 2 avril à la 14<sup>e</sup> BI, 2<sup>e</sup> [[Bataillon Vaillant-Couturier]], 3<sup>e</sup> Compagnie.
+
Après avoir franchi illégalement la frontière (voir article [[Passage clandestin des Pyrénées]], avec un groupe de 57 volontaires, il rejoint Figueras, via Massanet, le 3 mars 1938, « pour combattre le fascisme international ».
 +
Le 2 avril, il est affecté à la 14<sup>e</sup> BI, 2<sup>e</sup> [[Bataillon Vaillant-Couturier]], 3<sup>e</sup> Compagnie.
  
Il combat sur le front d’Aragon et sur le front de l’Ebre. Il est blessé le 22 septembre 1938.
+
Il combat sur le front d’Aragon et sur le front de l’Ebre (voir article [[Bataille de l'Ebre]]). Il est blessé le 22 septembre 1938.
  
 
Il adhère au SRI (voir article [[Solidarité]]) en Espagne à une date inconnue.
 
Il adhère au SRI (voir article [[Solidarité]]) en Espagne à une date inconnue.
Ligne 27 : Ligne 28 :
 
Il figure sur l’inventaire général des cartothèques du 5 mai 1938 sous le n° 741 assorti de l’observation M. B. A. O. (voir [[BAO]]).
 
Il figure sur l’inventaire général des cartothèques du 5 mai 1938 sous le n° 741 assorti de l’observation M. B. A. O. (voir [[BAO]]).
  
==Source==  
+
==Sources==  
RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1108).  
+
RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1108) et (Moscou, F. 545. Op.3 D.36).  
[[Catégorie:Brigadistes]] [[Catégorie: Etudes Primaires]] [[Catégorie:Formation Militaire : Infanterie]]  
+
[[Catégorie: Brigadistes]] [[Catégorie: Age: 31 à 39 ans]] [[Catégorie: Etudes Primaires]] [[Catégorie:Formation Militaire : Infanterie]]  
 
[[Catégorie:Métallurgiste]] [[Catégorie:CGT]] [[Catégorie:PCF]] [[Catégorie: Célibataire]]
 
[[Catégorie:Métallurgiste]] [[Catégorie:CGT]] [[Catégorie:PCF]] [[Catégorie: Célibataire]]
 
[[Catégorie: Paris 14e]] [[Catégorie: Arrivée en Espagne: Mars 1938]]] [[Catégorie:14e BI]][[Catégorie:Blessés]]
 
[[Catégorie: Paris 14e]] [[Catégorie: Arrivée en Espagne: Mars 1938]]] [[Catégorie:14e BI]][[Catégorie:Blessés]]

Version actuelle en date du 25 mai 2018 à 19:32

Arsène Cantillon est né le 8 novembre 1903 à Courty (Seine-et-Marne).

Ses parents, Léon et Amélie Cantillon, n'étaient pas membres d’une organisation syndicale ou politique.

Après des études primaires, il a effectué son service militaire en 1923 pendant 18 mois, comme soldat de 2e classe « tireur au lebel » au 31e RI de Saint-Denis.

Métallurgiste, il était employé chez Renault (34 000 ouvriers) pour un salaire de 10,35 francs de l’heure. En 1935, il a adhéré à la CGT de la région Paris-Ouest.

Les 9 et 12 février 1934, il a participé aux manifestations et grèves antifascistes et en juin 1936, il a pris part aux grèves et manifestations du Front Populaire.

Adhérent du PC en 1933, il est devenu responsable de la cellule Antony Lefebvre à Boulogne-Billancourt et de la cellule Marc Tailler chez Renault de novembre 1937 à février 1938. Il gérait la diffusion des tracts et des journaux.

En 1937, il a assisté à la conférence régionale du PCF à Argenteuil. Il lisait l’Humanité, Regards et les Cahiers du bolchevisme.

Célibataire, il était domicilié 7, rue Bardinet (Paris 14e).

L’Espagne

Après avoir franchi illégalement la frontière (voir article Passage clandestin des Pyrénées, avec un groupe de 57 volontaires, il rejoint Figueras, via Massanet, le 3 mars 1938, « pour combattre le fascisme international ». Le 2 avril, il est affecté à la 14e BI, 2e Bataillon Vaillant-Couturier, 3e Compagnie.

Il combat sur le front d’Aragon et sur le front de l’Ebre (voir article Bataille de l'Ebre). Il est blessé le 22 septembre 1938.

Il adhère au SRI (voir article Solidarité) en Espagne à une date inconnue.

Ces renseignements sont extraits de sa biographie de militant du 11/07/38 pour son adhésion au PCE. Sa carte de membre du PCE est datée de mars 1938.

Une note dactylographiée, non datée et non signée, indique qu’Arsène Cantillon a un niveau d’« instruction faible mais a développé ses connaissances en Espagne. Très bon militaire, très courageux ».

Il figure sur l’inventaire général des cartothèques du 5 mai 1938 sous le n° 741 assorti de l’observation M. B. A. O. (voir BAO).

Sources

RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1108) et (Moscou, F. 545. Op.3 D.36).]