BAREIGTS Georges

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Georges Bareigts est né le 27 mars 1910 à Talence (Gironde). Madame veuve Leport, qui l’a élevé, était sympathisante communiste.

Chauffeur de profession, il a également été peintre au pistolet. Avant de partir pour l'Espagne, il était employé dans l’entreprise Delaunay, boulevard de la Chapelle à Paris (18e) pour un salaire fixe de 47 francs, après un an de chômage. Il adhérait au syndicat CGT des chauffeurs et le 2 octobre 1936 au PCF. Il a fait partie de l’association « Paix et Liberté ».

Divorcé, il habitait 92 bis, rue du Ruisseau à Paris (18e).

L’Espagne

Georges Bareigts arrive en Espagne le 7 janvier 1937.

Il est affecté à la 15e BI, 15e Bataillon Six-Février , 1e Compagnie. Il prend part aux combats du Jarama (février 1937) et de Brunete (juillet 1937).

Après la dissolution de cette brigade, il est transféré au Bataillon Henri Vuillemin de la 14e BI. Il prend part aux combats du Front de Santa Maria de la Alameda (juillet-septembre 1937) et de Cuesta de la Reina (octobre 1937). Lors de l’ Offensive franquiste d’Aragon, il est blessé le 26 mars à Caspe et hospitalisé 10 jours à Villafranca de Penedes.

Il a adhéré au Secours rouge (voir article Solidarité) en 1937 et au PCE.

Son nom figure sur l’inventaire des fiches individuelles et de cartothèque du 31 décembre 1937 avec la mention « AF » (voir BAO) et précisant qu’il était dans la DCA.

Source

RGASPI (Moscou, F 545, op 6, p 9, 1064, et 1038)